1re leçon:
Où apprendre et avec quoi...

copyright Anne Camper - Breizh ski-roues

Vous l'avez sans doute lu dans l'une des pages précédentes, le matériel coûte relativement cher. Cependant,
il ne semble pas judicieux que, par souci d'économie, les débutants se lancent dès les premières minutes
sur des skis de vitesse.
Avant de jouir de la vitesse, d'avoir des sensations de liberté, il faut maîtriser, comme au ski de fond,
un minimum de technique.
Dans les premiers temps, il faut donc réduire les difficultés.
Sur un ski d'initiation, avec des roues larges, les déséquilibres latéraux sont limités. Cela permet au skieur
de se concentrer sur des mouvements fondamentaux : apprendre les techniques de propulsion (bras et jambes),
chercher la meilleur glisse, maîtriser le déplacement (on a toujours l'impression qu'on va vite, trop vite,
même si on roule à 5 ou 6 km/h...), jouer avec l'équilibre...
Alors, que choisir ?

Nos trois préférés pour débuter :

Où se les procurer ? Laissez nous votre adresse dans
notre boîte aux lettres (bsr@wanadoo.fr ). Nous vous
communiquerons l'adresse des importateurs.

1/Les skis

Il faut trouver un compromis.

Les skis doivent permettrent le skating ET le pas alternatif.
Ils doivent être munis de système anti-recul sur les roues
arrières.
Il doivent être stables et pas trop longs

Trois bons exemples :
Le Swenor Tristar skate et classic.
Le Elpex Wasa 510 ou 610.
Le Ski skett Nord. Il a l'avantage de pouvoir être équipé
de roues de duretés différentes qui autorisent des vitesses
de plus en plus élevées.

Comptez de 170 F à 230 euros.

2/ Les fixations

Elles seront fonction de la marque de vos chaussures et de la norme utilisée.
Il y en a deux principalement en France :

La norme NNN de Rossignol
La norme SNS Profil de Salomon (la plus répandue)
(Salomon a également sorti une nouvelle norme SNS Pilot, plutôt réservée aux skieurs de très bon niveau).
Compter environ 45 euros

3/ Les chaussures

Il est nécessaire d'être bien maintenu jusqu'au dessus
de la cheville avec une coque (amovible ou non).
Rossignol et Salomon proposent des modèles
intéressants pour le ski à roulettes.

Salomon:
9.1 SC, modèle polyvalent skate et classic avec
coque amovible et un système "Energizer" qui
permet une bonne relance. La semelle est rigide et
la coque amovible maintient très bien la cheville.
9.1 RS, modèle skate exclusivement avec une
coque fixe plus dure que celle du SR 811 et une
semelle très rigide. Elle est équipée également du
système "Energizer".

Rossignol :
Le modèle course Skate qui maintient bien et est
très précise dans la conduite des skis.

La Salomon 9.1 SC

La Rossignol
course skate

Comptez de 150 F à 200 euros

4/ Les bâtons

Ils doivent faire 15 à 20 cm en dessous de la taille du skieur et SURTOUT doivent être équipés de pointes au carbure
de tungstène. A défaut, les pointes s'useront très vite et vous n'aurez plus d'accroche sur le macadam.

A savoir avant de commencer, les bâtons ne servent pas à garder l'équilibre mais sont un "outil" destiné à pousser
pour aller plus vite. Il est indispensable qu'ils soient aussi très solides : ceux en alu sont excellents. Ceux en fibre
de carbone aussi mais, vu le prix, laissez les aux compétiteurs. Et pas la peine de vouloir frimer personne ne fera
la différence sur votre passage.

Comptez 30 à 80 euros pour les bâtons et de 15 euros pour des pointes lorsque vous devrez les changer.

un casque pour se protéger

Même si vous avez décidé de ne pas tomber, il faut se rendre
à l'évidence : la chute fait partie de l'apprentissage. Alors
autant se protéger le crâne...

Casque entre 15 et 30 euros;
gants, moins de 15 euros

5/ Protections

En roller, on propose généralement aux débutants
de se protéger les genoux, les poignets et la tête.
En ski-roues les protections de genoux sont gênantes;
celles de poignets inadaptées (pas possible de tenir
les bâtons); Le casque, lui, est indispensable. Il permet
de limiter les risques en cas de chute sur la tête
Un casque de VTT fait parfaitement l'affaire.

On se protègera les mains des ampoules qui peuvent
se former avec la dragonne des bâtons en mettant des gants.
De tous ceux que nous avons testés, les mieux adaptés sont
les gants... de planche à voile! Les gants d'hiver sont
trop"chauds" l'été; les gants de cycliste sont coupés trop
court aux phalanges; les gants de planche à voile protègent
justement au-delà de la deuxième phalange.

6/ Où s'initier

Pas question de vous lancer sur la route de suite.
Cherchez d'abord un terrain sans circulation et plat : parking de salle de sport, campus universitaire, parking
de centre commercial le dimanche, cour d'école (n'oubliez pas de demander l'autorisation...)
Pas besoin non plus d'avoir de l'espace. Au début on fait et refait les mêmes mouvements. Pas la peine d'aligner
des kilomètres pour cela. On peut faire du "slalom" dans un mouchoir de poche.

Et profitez de vos balades pour repérer des petites routes au revêtement de bonne qualité, sans trop de circulation,
sans descentes pour vous lancer dans la nature quand vous serez prêts. Ensuite vous pourrez appliquer la même
méthode pour varier les circuits au rythme de votre progression.

Retour 2e leçon
Page d'accueil - Le ski-roues - Le Breizh ski-roues - Les activités - Le matériel - Nous rejoindre - L'actu du club -
En savoir plus (Liens) - Apprendre le ski-roues - Où skier? - S'entraîner - Les courses - La carte neige
Le Forum du ski-roues